Actualités

[16/10/2014] Bonnes pratiques du web 2014

Smile publie une nouvelle version du livre blanc "Bonnes pratiques du web – Toutes les clés pour concevoir son site web". A télécharger gratuitement !

[30/09/2014] Evian Championship cloud

Smile et IBM mettent leurs compétences en matière de Cloud et de mobilité au service de « The Evian Championship ».

[23/09/2014] Forums Recrutements 2014-2015

Vous aimez le web et les technologies de pointe, vous souhaitez mettre votre expertise au service du meilleur de l’open source ? Venez rencontrer Smile durant les prochains forums écoles de cette année 2014-2015.

Toutes les actualités picto
       

Top consultation

Guillemet ouvrant Les CMS
open source Guillemet fermant

Introduction

Introduction

Les CMS

Il est maintenant acquis qu’un site web, qu’il soit Intranet ou Internet, doit pouvoir être administré de manière interactive, c’est à dire qu’il doit offrir une interface permettant à ses responsables de définir de nouvelles pages, de nouvelles rubriques, de mettre à jour et réorganiser les informations.

Mais au delà des besoins propres à un site web, certaines entreprises identifient le besoin de constituer et d’administrer un reférentiel des contenus, sur lequel s’appuieront différentes publications, tant sur le web que sur d’autres médias.

Naturellement, beaucoup d’outils peuvent répondre à ce besoin. Dans l’offre de produits CMS (Content Management Systems) on peut distinguer :

  • d’une part les produits orientés vers la seule gestion d’un site web, simples, prêts à l’emploi, aux possibilités d’extension généralement limitées,
  • d’autre part les produits plus haut de gamme, qui permettent de construire un véritable référentiel de contenus au niveau de l’entreprise, de définir les processus de gestion associés, et de décliner la restitution de ces contenus sur une variété de médias.

Aujourd’hui le premier domaine, celui des CMS intégrés, est totalement conquis par les produits issus de l’open source, tels que Joomla ou Spip. Ces produits sont d’une telle qualité et d’un tel dynamisme qu’aucune offre propriétaire ne peut rivaliser.

A l’inverse, le haut de gamme en matière de CMS était historiquement le domaine de produits commerciaux tels que Documentum, Vignette ou Interwoven. Mais aujourd’hui des solutions telles que Jahia, eZ publish, Typo3 ou Infoglue, apportent des périmètres équivalents voire supérieurs. Elles sont devenues, au fil des années, plus que des alternatives sérieuses dans le domaine de l’Enterprise Content Management.

Depuis 2001 maintenant, Smile a bâti une expertise unique dans le domaine de la gestion de contenus, et en particulier une forte connaissance des meilleures solutions open source.

C’est la raison pour laquelle nous vous proposons ce site, qui présente un échantillon de cette expertise.

Soulignons que nous avons fait une sélection sévère en amont, de sorte que les produits évoqués ici constituent chacun une solution de qualité. Ce sont ensuite les spécificités de chaque projet qui orienteront vers l’une ou l’autre de ces solutions.

Les CMS open source

Un analyste du Gartner Group relevait qu’en matière de gestion de contenu, « aujourd’hui les gens ne voient pas l’intérêt de payer les prix élevés des produits commerciaux les plus importants, et sont à la recherche d’alternatives de plus faible coût ».

Les analystes s’accordent à penser que les avantages des solutions open source ne se limitent pas aux économies. La gestion de contenu, par sa nature même, requiert une part croissante d’adaptations. A travers le principe d’extension (plugins), les développeurs peuvent réaliser, en toute sécurité, des fonctions nouvelles telles que définir un nouveau type de contenus, un workflow, etc., des choses qui ne sont pas possibles avec des outils propriétaires.

Les CMS open source sont désormais adoptés par tous, notamment par les plus grands comptes, ainsi qu’en témoignent les références de Smile. Bien souvent, à l’occasion d’un projet de refonte, ou bien du renouvellement du contrat de support d’un produit propriétaire en place depuis quelques années, les alternatives open source sont considérées, et les avantages en particulier au plan économique, apparaissent de manière indiscutable.